Nefertiti Reine du Poète d'Aton

Publié le par Eric Roux

Voici le début d'un poème que je mettrai en musique. Akhénaton (celui qui est utile à Aton) fut un pharaon un peu spécial. Il s'opposa aux prêtres d'Amon à qui il reprochait d'entretenir les superstitions populaires pour s'enrichir sans vergogne. Il instaura le culte d'Aton qui est parfois considéré comme le premier culte monothéiste. Il fut un rebelle dans son temps, se heurta aux tenants du statu quo et mourut jeune. Il était poète et grand amoureux de sa femme Nefertiti (ou nefertete). Leur fin à tous deux reste assez nébuleuse. Nefertiti était si belle...

Nefertiti reine d’Akhé-
Naton a-t-on déja vu reine
Si longtemps tant et tant aimée
Par dessus toute suzeraine

Nefertiti reine d’Akhé-
Naton verra-t-on l’avenir
Venir sur nous pour oublier
Le doux parfum de ton sourire

Nefertete
Ne faire que t’aimer
Eût été le désir
Du poète d’Aton
Nefertete
Ne faire que t’aimer
Eût été son désir
S’il n’eût été pharaon

Nefertiti reine d’Akhé-
Naton ne saura-t-on jamais
Ce qui le fit te perdre assez
Pour se perdre deux pas après

Nefertiti reine d’Akhé-
Naton le pharaon rebelle
Belle de toutes ses pensées
Objet de songes éternels

Nefertete
Ne faire que t’aimer
Eût été le désir
Du poète d’Aton
Nefertete
Ne faire que t’aimer
Eût été son désir
S’il n’eût été pharaon

Eric Roux

Publié dans Poésie

Commenter cet article